Cheikh Muhammad al-Yaqoubi (qu’Allah le protège) Rapporter et , Cela ne peut être accompli que par l'exercice du rôle du séminaire

| |Temps de lecture : 14
Cheikh Muhammad al-Yaqoubi (qu’Allah le protège) Rapporter et , Cela ne peut être accompli que par l'exercice du rôle du séminaire
  • Post on Facebook
  • Share on WhatsApp
  • Share on Telegram
  • Twitter
  • Tumblr
  • Share on Pinterest
  • Share on Instagram
  • pdf
  • Version imprimable
  • save

Référence Al-Yaqubi : Rapporter et appeler à Dieu, béni et exalté soit-Il, est le message des Prophètes (paix soit sur eux). Cela ne peut être accompli que par l'exercice du rôle du séminaire en diffusant les connaissances, la conscience et la perspicacité parmi les gens à l'échelle la plus large.

 

Au Nom d'Allah le Clément, le Miséricordieux

Mercredi

3/Safar al-Muzaffar/1444

Correspondant au 31 août 2022

L’autorité religieuse Son Éminence Cheikh Muhammad al-Yaqoubi (qu’Allah le protège) a souligné la nécessité de regarder avec intérêt et responsabilité les deux parties interdépendantes  appelées  par le Saint Coran ; (Les croyants n’ont pas à quitter tous leurs foyers. Pourqoui de chaque clan quelques hommes ne viendraient-ils pas s’instruire dans la religion, pour pouvoir à leur retour, avertir leur peuple afin qu’ils soient sur leur garde).[1] et de ne pas les démanteler de quelque manière que ce soit,  Ils doivent rechercher la connaissance, invoquer Dieu et communiquer Ses jugements.

Son Eminence (qu’Allah le protège)  lors d'un discours qu'il a prononcé dans son bureau à Nadjaf, devant un groupe de vertueux et d'étudiants du savoir, avant qu'ils ne se lancent dans la mission de prédication religieuse, pendant les jours de la visite des quarante bienheureux  Imam Hussein (as) a regretté la culture qui prévaut dans les cercles du séminaire et parmi de nombreux étudiants de la connaissance, où ils limitent leur attention à la première responsabilité appelée par le noble verset, qui est de rechercher la connaissance, l'accomplissement afin de s'engager dans des problèmes  uniquement, qui n’ont pas trait avec leur engagement  sans regarder l'autre responsabilité, que Dieu Tout-Puissant est entrain de leur recommander, afin de transmettre les règles religieuses et les vraies croyances, et élèver le niveau de la conscience et la perspicacité des gen dans le chemin d’Allah.

Son Eminence (qu’Allah le protège) a considéré que ce type de pensée révèle une lacune gravissime dans la compréhension de ce noble verset, un défaut dans l'application de recommandations de Dieu sur le terrain, et un écart par rapport à ce que voulait le rituel Sacré à travers l'héritage de narrations des imams immaculés(as), comme il a été mentionné dans le hadith honorable sur l'Imam al-Sadiq (as) (En effet, ces rassemblements sont aimés par eux, alors ravivons nos emblèmes, et que Dieu ait miséricordieux de ceux qui rehaussent nos emblèmes.[2]

Al-Harawi a raconté aux yeux des nouvelles d'Al-Ridha (Que la paix soit sur lui) a dit: (J'ai entendu Abu Al-Hasan Ali bin Musa Al-Ridha (Que la paix soit sur lui) dit: Que Dieu ait pitié d'un serviteur qui a relancé notre liaison, alors je lui ai dit : comment fait-il pour se reconcilier ?cela ne nous concerne pas.

C'est-à-dire en apprenant leurs sciences (que la bénédiction de Dieu soit sur eux) puis en les enseignant aux gens, et c'est l'une des recommandations les plus claires, car la suite du verset stipule (avertir leur peuple afin qu’ils soient sur leur garde), peut-être qu'ils soient avertis de l'insuffisance de la connaissance et que la fin du chemin ne sera jamais accomplie). À moins que cette recommandation ne s'accompagne d'une bonne compréhension de nos responsabilités entant qu'étudiants, respectons-les et mettons les en pratique afin d’aller en avant .[3]

Son Eminence a aussi précisé que dans le message du Prophète (Que la paix soit sur lui et sa famille) leur fonction a été enoncée ; (ceux qui transmettent les messages de Dieu et Le craignent et ne redoutaient nul autre qu’Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout.[4] Et qu'ils doivent sortir avec la connaissance de Dieu. Le servage des restrictions imposées par les traditions établies et qui est devenu bien connu maintenant, cela n'a aucune base légale. Il est plutôt contraire à la biographie des infaillibles (as) et à ce qui est arrivé à de nombreux connaisseurs de la religion. Ainsi, les savants qui ont dit leur parole et ils furent sincères envers Dieu ( soit Béni et Exalté), ils n'ont pas fixé leurs yeux à autre direction sauf, à Dieu Tout-Puissant, de sorte que leur mention soit immortalisée dans le registre des immortels. Et pour justifier leur réticence à accomplir le message de notification dans le séminaire, et ils sont parmi les serviteurs de Satan et le Coran dit ; (C’est le Diable qui vous fait peur de ses adhérents. N’ayez donc pas peur d’eux ! Mais ayez peur de Moi, si vous ètes croyants).[5] Et Son Eminence (qu’Allah le protège) a exprimé son regret pour cette situation et pour la prédominance de cette mauvaise culture que certains étudiants s'emploient à perpétuer dans le séminaire , si bien que les anciens étudiants du savoir y s’imprègnent dans la voie de la moralité collective sans réflexion en préalable. Cela est un danger pour les futurs prédicateurs de la communauté.

 Son Eminence s'est demandé !Le Messager de Dieu ( Que la paix soit sur lui et sa famille) n'était-il pas un prédicateur ? Le Commandeur des Croyants (as) n'était-il pas un prédicateur ? Les Imams Hassan et Hussein (as) étaient-ils des prédicateurs ?! Alors pourquoi la conversation directe des érudits avec la communauté est-elle considérée comme une déficience ou un défaut ? Et pourquoi la nation n'entend-elle pas directement de ses dirigeants et ne prend-elle pas la parole d'un œil clair, et nous avons beaucoup de l'héritage de l'Imam, le Commandeur des Croyants (as), et parmi ses recommandations à Quthum bin Al-Abbas , son gouverneur de La Mecque (et vous n'ayez pas d'ambassadeur auprès du peuple sur votre langue ou un voile sur votre visage) () C'est-à-dire, entendre les gens de vous directement sans intermédiaire parlant en votre nom et ainsi de suite, et c'est la politique du Commandeur des Croyants (as) et ce sont la manière d’agir des infaillibles (as), dont les conseils doivent être suivis selon les revendications de gens.

 Son Éminence (qu’Allah le protège) a réitéré son appel à profiter de l'atmosphère bénie de la quarantième visite pour appeler à Dieu (soit le Bienheureux et Exalté), et pour éduquer les gens, les guider et renoncer à tous les facteurs de division et d'intersection. Tout en disant ; observez les processions de prise de conscience et d'orientation et vivez dans une atmosphère spirituelle élevée que Dieu Tout-Puissant accorde avec dignité à Abou Al-Ahrar (que la paix soit sur lui) car ils sont coupés tout au long de l'année des centres de rayonnement religieux et ils sont préoccupés par le soucis de la vie.

 De plus, cette visite bénie, grâce à Dieu et au passage du temps, est devenue un grand forum mondial dans lequel différentes nationalités et pays se rassemblent, et c'est un marché populaire pour appeler les gens vers Dieu et diffuser la conscience et la connaissance de la religion, citant l'honorable hadith raconté par Mme Zahra (as) sur l'autorité du Messager de Dieu (Que la paix soit lui et sa famille), où elle dit : J'ai entendu mon père (Que la paix soit lui et sa famille) dit : « Les savants de nos chiites seront rassemblés, et ils seront privés des honneurs selon l'abondance de leur savoir et leur diligence à guider les serviteurs de Dieu jusqu'à ce que mille vêtements de lumière soient conférés à l'un d'eux (leur séparation d'avec leurs pères).

 Son Eminence a fait référence aux deux questions importantes mentionnées dans le hadith, qui sont la condition pour gagner la renonciation à la dignité, dont la première est (l'abondance de leurs sciences) et cela seul n'est pas suffisant pour atteindre le désir, mais plutôt il profite à l'élève lui-même en devenant « savant » par exemple, ou il enseigne des cours élevés comme « suffisance et gains » et rassemble autour de lui un certain nombre d'élèves, tout cela seul ne suffit pas, à moins que la deuxième condition ne soit remplie, qui est (les trouver en guidant les serviteurs de Dieu versv le droit chemin) et c'est le but absolu et le plus important de leur mission, dans la suite du hadith honorable : leurs imams (as) disaient, les gens sont des orphelins qui ont été séparés de leurs vrais parents (O Ali, vous et moi sommes les pères de cette nation), et ils sont privés de leurs bénédictions.[6]

Puis Son Eminence adressa une lettre à ce groupe de personnes vertueuses et à tous les honorables érudits et dignitaires de l'auguste séminaire afin de prendre en compte leurs conseils que certains d'entre eux  sont peut-ètre (orphelins),et cela va ètre prouvé le jour de Jugement et prennez vos vetements en saluant jalousement votre voisin tout en lui adressant de bonne parole, ou nous aurions interrogé le jour j’y de ce que nous faision maintennant à nos semblable[7]. Car, je suis le chauffeur de taxi que vous embauchiez, ou je suis votre collègue de travail ou votre compagnon pendant le voyage du Hajj , et nous avons passé des jours ensemble, vous ne m'avez pas appris ce problème. Alors, vous ne m'avez pas corrigé les ablutions et la prière, vous ne m'avez pas guidé vers ce bien, vous ne m'avez pas averti de ce mal, vous ne m'avez pas rappelé ce sermon, etc. on.. Alors vous pouvez mesurer combien de personnes nous arrêteront le Jour de la Résurrection et nous poserons des questions sur lui et son droit[8] ?

À la fin de son discours, Son Éminence a appelé les informateurs à regarder de près afin qu'ils sachent ce qui devrait être dit aux visiteurs de différentes races, nationalités et affiliations, et ce que la situation exige l'occasion actuelles, les défis contemporains et les nouveaux questions et problèmes intellectuels, idéologiques, sociaux et moraux, et en plus de ces questions exhortant les gens à établir la prière en congrégation à tout moment de la prière en expliquant les dispositions légales de base telles que les ablutions et la prière, en se référant à l’autorité religieuse qui recueille les conditions en toutes matières, en plus des paroles d'exhortation, d'orientation et de direction à leur faire bénéficier à la lumière des tentations successives sur le monde islamique, afin qu'ils ne soient pas en proie à la cupidité, aux soupçons et aux embûches.

Et pour lire le mouvement de l'Imam Al-Hussain (Que la paix soit sur lui) avec conscience et perspicacité, et nous le décrivons (Que la paix soit sur lui) dans la visite d'Arbaeen comme a été exercé sa joie en vous afin de sauver vos serviteurs de ignorance et confusion que l'âme de l’Imam ( Que paix soit sur lui) reviendra de l'erreur (millions).

Son Eminence a également recommandé (Qu’Allah le protège) de rappeler à l'Imam Al-Mahdi (que Dieu hâte sa réapparition) , d'introduire sa cause sacrée et les moyens de la faire revivre, de s'y préparer de manière correcte et de réfuter les déclarations, qui lui sont attribuées. d'une manière ou d'une autre.

 



[1] . Coran : 9, 122.

[2] . Bihar Anhar ; Vol 44, p. 282

[3] . Bihar Anhar ; vol. 2 - p. 30 sur les significations des nouvelles, Eyes of Akhbar al-Ridha.

[4] . Coran : 33, 39

[5] . Coran ; 3, 175.

[6] . Nahjul Balagha ; vol. 3 - p. 127.

[7] . Bihar Anhar ; Vol 7, p. 255.

[8] . Bihar Anhar ; Vol 36, p. 11.