Discours de la fin du quarantième jour d’Achoura de l'année 1443 AH

| |Temps de lecture : 16
Discours de la fin du quarantième jour d’Achoura de l'année 1443 AH
  • Post on Facebook
  • Share on WhatsApp
  • Share on Telegram
  • Twitter
  • Tumblr
  • Share on Pinterest
  • Share on Instagram
  • pdf
  • Version imprimable
  • save

Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux

Discours de la fin du quarantième jour d’Achoura de l'année 1443 AH

 

Ainsi, le saint Coran dit : « Louange à Allah qui nous a guidés à ceci. Nous n’aurions pas été guidés, si Allah ne nous avait pas guidés. Les messagers de notre Seigneur sont venus avec la vérités ».[1]   

Que la paix d’Allah soit sur Al-Hussain, sur Ali bin Al-Hussein, sur Abu Al-Fadl Al-Abbas, sur les enfants d'Al-Hussain et sur les fervents compagnons d'Al-Hussain qui ont sacrifié leurs vies afin de défendre la cause d'Al-Hussain (que la paix, la miséricorde ainsi que les bénédictions d’Allah soient sur lui).

En fait, il y a eu des millions de musulmans dans cette année et presque chaque année, qui témoignent leurs amours indéfectibles vis-à-vis d’Al-Hussein (que la paix d’Allah soit sur lui) en présentant de message de justice, de bonheur, de paix, d'amour et de fraternité à tous les êtres humains. Cela est dû ; au fait du renoncement à l'injustice, à l'asservissement, à l'arrogance et au monopole à travers cette marche de plus d'un million de pas qui s'étend sur une distance de centaines de kilomètres, cela formule presque tous les nobles principes humains.

Alors, lorsque l’Irak offre tous ces services gratuits à plus de dix millions de visiteurs sur une période de plusieurs jours, cela ne veut pas dire que nous attendons une bienveillance quelconque envers qui que ce soit, et nous n'espérons aucune récompense ou remerciement de qui que ce soit.

Au contraire, nous considérons cela comme une obligation pour nous et une action de grâce provenant auprès de Dieu Tout-Puissant, le Bienfaisant. Car, Il a choisi notre bon pays afin d’être le sanctuaire de ses grands saints, et Il nous a choisis encore d’être le peuple de ce pays. En effet, nous sommes obligés d’honorer leurs visiteurs de ce qui nous rend dignes de cette bénédiction, et afin d’embrasser un Etat de la justice divine, qui sera établi par le Promis Imam Mahdi (que nos âmes soient pour sa rédemption) sur cette terre bénie afin que cela puisse prendre comme élan de rayonnement à partir de la capitale afin de remplir l’univers tout entier de sécurité, de paix et de félicité.

Certes, les opposants nous ont reproché au sujet de cette voie et ont soulevé des soupçons et des ambigüités au sujet de cela, car ils n'ont pas la perspicacité avec laquelle ils pourront réaliser la grandeur de ce rituel sacré afin que ses bénédictions recouvrent sur toute l'humanité dans le passé, le présent et le futur. Il suffit seulement qu'ils démontrent leur affection envers les Ahl al-Bayt, qu’Allah Tout-Puissant a recommandé afin qu’ils soient aimés. Ainsi, le saint Coran dit : « Je ne vous en demande aucun salaire si ce n’est l’affection eu égard à nos liens de parenté ».[2]

Par conséquent, cela est une raison afin de guider de nombreuses personnes sur le chemin de la vérité, et c’est aussi un serment d'allégeance afin de poursuivre les traces que les martyrs, les véridiques ainsi que les justes ont fait.

Toutefois, Ils nous demandent un miracle afin de prouver la véracité de ces rituels, et combien de miracles ont été exhibé pour ceux qui comprennent, y compris ces morales nobles et éminentes que quasi-totalité de participants ont démontrés avec tout leur dévouement, leur sincérité et leur sens d’altruisme, car aujourd'hui dans le monde il n'y a pas de concurrence par apport aux choses qui sont plongées dans le matérialisme.

Malgré cela, j’attire leur attention sur l'un de ces miracles, à savoir qu'une procession de plus de dix millions de visiteurs marchent étroitement pendant plusieurs jours et se rassemblent dans des endroits bondés. Alors, majorité de détachements médicaux que nous avons interrogés, qui sont situés abord de la route afin de s’occuper des visiteurs, n'ont enregistré aucune infection confirmée par l'épidémie de Covid-19.

En réalité, le nombre exacte de contaminés dans tous les gouvernorats d'Irak était d'environ dix mille, qui avant le déroulement de cette occasion a subi réduction excessive pendant les jours de l'occasion afin d’atteindre les limites de deux mille, tandis que des dizaines de milliers se sont rendus au Stadium à Londres en juillet dernier.

D’ailleurs, il y a une augmentation sans précédent du nombre de contaminés dépassant le nombre de cinquante mille par jour. Malgré le fait que plus de la moitié de la population britannique a été vacciné, et cela a été une ironie qui s’est produit le jour même où il a été décidé de lever les restrictions dues à Covid-19, et ce jour-là a été surnommé Freedom Day.

Donc, s’inscrivant à la ligne de conduite de mes propos cela n'incluent aucun appel à la violence des mesures barrières ou des précautions ordonnées par les autorités compétentes afin de faire face contre le covid-19, par contre je suis en train de relater au sujet d'un fait réel qui s'est produit.

Certes, les rites divins ont un impact gigantesque au sujet de l'établissement de la religion et le fondement efficace de la croyance au chef de cœur des gens, et nous ne pouvons pas imaginer comment les gens peuvent exister sans attaché à eux. Surtout, si est seulement s’ils retourneront à leur ancienne ignorance, comme cela est arrivé à d'autres nations lorsqu'elles se sont éloignées des enseignements de la guidance de prophètes.

Pour clore, nous demandons à Dieu de perpétuer ses bénédictions sur nous et de protéger notre bien-aimé Irak et tous les pays Islamiques contre des complots de la méchanceté et de la ruse des ennemis, et de nous affermir fervemment sur le chemin de la droiture, car Il est le Pourvoyeur des toutes bénédictions.

 

Ayatollah Mohammed Al Yaqoubi

 

 



[1] . Coran 7, 43

[2] . Coran 42, 23.