Des pas opérationnels pour une Arbayîn joyeuse

| |Temps de lecture : 12
Des pas opérationnels pour une Arbayîn joyeuse
  • Post on Facebook
  • Share on WhatsApp
  • Share on Telegram
  • Twitter
  • Tumblr
  • Share on Pinterest
  • Share on Instagram
  • pdf
  • Version imprimable
  • save

Au Nom d’Allah le Tout-puissant

Des pas opérationnels pour une Arbayîn joyeuse 

 

Son Eminence le Référent Religieux Cheikh Mohammad Al-Yacoubi (que Dieu lui accorde une longévité) a exhorté sur la nécessité de mettre en place tout ce qui pourrait rendre l’Imam Mahdi (que la paix soit sur lui) joyeux dans le but d’obtenir sa satisfaction en accélérant sa bénie réapparition, préparant son Jour promis par la Grâce de Dieu pour que nos voix s’ajoutent à celles qui sollicitent à Dieu d’accélérer la réapparition de Son Grand Elu et Sa Preuve sur Ses serviteurs (Que les âmes des créatures soient sacrifiées à son honneur). C’est qu’en effet, le rassemblement des millions de voix sur une sollicitation dans les Jours de Dieu le Tout-puissant donne espoir que la requête soit acceptée. Dans ce sillage, Son Eminence a mentionné différents points :

1.         Etant conscient complètement de la présence divine permanente « Il est avec vous où que vous soyez », (Coran : 57/04). Et cet état de conscience doit comprendre tous les effets et bénédictions, notamment l’abstinence des interdictions de Dieu le Tout-puissant, la sensation de l’aide, de miséricorde, de bienveillance et d’accompagnement venant de Dieu le Tout-puissant.

2.       Respecter les heures de la prière autant que possible, notamment effectuée collectivement dans les mosquées s’il est possible.

3.      Eviter les divergences et les conflits, ainsi que la récrimination et la calomnie, de même que toute bassesse oratoire, et régler les problèmes par la sagesse conformément à la Satisfaction de Dieu le Tout-puissant.

4.       La bienveillance envers les parents, rendre visite les proches parents, bon voisinage, se comporter merveilleusement avec tout le monde.

5.       La chasteté : avoir la maitrise sur les mains, la langue, le ventre, les yeux. C’est-à-dire éduquer les désirs et les penchants naturels.

6.      Se former en sciences religieuses, rejoindre l’élite consciente cultivée dans les temples de savoir (Hawza) dans toutes ses formes, à distance ou dans les amphis.

7.      Satisfaire aux besoins des gens, les rendre joyeux et éviter de leur faire du mal.

8.      Aider les nécessiteux, plus particulièrement ceux qui ne tendent pas la main, prendre en charge les orphelins sur le plan alimentaire, éducationnel et intellectuel, aider les jeunes pauvres de se marier par le biais des fonds islamiques.

9.      Conscientiser les gens, les guider et les orienter vers ce qui rend leur vie ici-bas et l’au-delà meilleure, répondre aux suspicions à caractère diffamatoire.

10.      Le dévouement dans le travail et la fonction que tu es contractés sans omettre aucune obligation.

11.       Eviter l’excès d’amusement, et si l’âme a besoin se divertir l’on doit faire recours à une distraction convenable par rapport à l’Islam.

12.     Vivifier les rites religieux en y participant.

13.     Lire le Coran quotidiennement autant que possible même si un quart d’une partie (sachant que le Coran est composé de trente partie).

14.     Effectuer autant que possible des rites recommandés telle que la prière de la nuit même si c’est seulement un Rakkâ (une unité de prière), essayer d’être en pureté (par le biais de l’ablution) le plus longtemps que possible sans se mettre la pression ou omettre les autres obligations.

15.     Effectuer des invocations quotidiennement en faveur de l’Imam Mahdi (que la paix soit sur lui) (Allâhuma Kun li Waliyyika…) ainsi que l’invocation (Yâ man tuhillu bihi uqad-ul-makaarih), de même que le Ziyarat de Achoura, faire l’aumône au nom de l’Imam, ainsi que toute action effectuée personnellement, collectivement on institutionnellement au nom de l’Imam dans le but de propager sa bénie évocation pour consolider la relation des gens avec lui (que la paix soit sur lui).

Et il est à noter que Son Eminence (que Dieu le Tout-puissant lui accorde une longévité) a fait un communiqué l’année dernière intitulé ‘’Une Arba’îna de Joie… de Achoura à Araba’în’’, le 02 Muharram 1441, dans lequel il a exhorté sur l’investissement des jours de Arba’în rattachés à l’Imam Hussein (que la paix soit sur lui), dans une durée située entre Achoura et la Ziyarat de Arba’în par le biais de l’imploration de la Grâce et de la Bénédiction de Dieu le Tout-puissant pour que nos affaires soient stables étant donné que l’avènement de Arba’în est en parfaite conformité avec cette imploration en raison de l’attachement de la cause de l’Imam Hussein (que la paix soit sur lui) au Royaume de la Justice Divine. Et aussi une telle attitude consiste en la source de tout bien, et la source de la force des guides et réformateur. Nous en trouvons l’illustration dans la parole de l’Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit : « Lorsque le châtiment a duré longtemps à l’encontre de Banu Israël… ils firent bruit ayant pleuré pour solliciter l’aide de Dieu pendant quarante matinée ; et Dieu révéla à Moïse et Aaron de les venir à la rescousse contre le Pharaon… et Dieu nous soulagerait si vous faisiez la même chose, sinon les choses resteraient telle qu’elles sont ».

Nous demandons à Dieu le Tout-puissant de nous gratifiés en nous donnant l’opportunité de satisfaire notre Imam Mahdi (que Dieu hâte sa béni réapparition), et d’éviter tout ce qui lui rend malheureux.

 

L’Office de Son Eminence le Référent Religieux Cheikh Mohammad al-Yacoubi (que Dieu lui accorde une longévité).

14 Muharram 1442

Le 03 septembre 2020